Carte mentale

Objectifs :

- Aider à la réflexion et à la compréhension d’un sujet.
- Faire exprimer les représentations
- Favoriser la mise en lien des idées exprimées
- Permettre une visualisation des pensées sur un thème

Préparation :

Choisir une idée (mot, notion, expression) qui puisse évoquer l’ensemble de la thématique à traiter. Préférer un thème qui suscite une réflexion large plutôt qu’un mot au sens restreint qui risque d’enfermer l’expression des représentations, la réflexion et la production d’idées. Préparer une feuille pour chaque participant en reprenant le schéma ci-dessous. Choisir le nombre d’idées secondaires et tertiaire à produire en fonction du temps de l’animation. 

Déroulement :

- 1ère étape : Production des cartes mentales individuelles.
Distribuer une feuille à chacun. Demander aux participants, dans le silence, de :  Penser au mot ou à l’expression inscrite au centre de la feuille
Inscrire 3 ou 4 idées auxquelles ils l’associent (en fonction du nombre d’idées secondaires prévues). Demander aux participants, toujours en silence, de penser aux mots qu’ils viennent d’écrire, et pour chacun, d’inscrire 2 mots qu’ils ont en tête (idées tertiaires). A la fin de cette étape, chaque participant a produit sa propre carte mentale.
- 2e étape : Production d’une carte mentale pour le groupe.
- Étape 2.1 : « idées secondaires » : Demander à chaque participant d’énoncer au groupe toutes les idées secondaires qu’il a notées. Les noter de façon circulaire autour de l’idée principale. N’inscrire qu’une fois les items cités plusieurs fois. Éventuellement, noter sur le tableau le nombre d’occurrences pour une même idée. 
- Étape 2.2 : « idées tertiaires » : lire une 1ère idée secondaire au tableau. Demander au(x) auteurs(s) 

Avantages :

En offrant une représentation visuelle des idées émises par les participants, la carte mentale aide à cerner et à organiser tout ce que le groupe peut savoir ou imaginer sur le sujet. La méthode permet l’expression de tous puis la réflexion à partir des savoirs du groupe. Elle est adaptable à tous les sujets de santé et utilisable selon un ou plusieurs objectifs d’animation.

Public :

Tout public sachant lire et écrire. 10 à 15 personnes.

Matériel :

Feuille blanche et crayons. Paperboard.

Source : 25 techniques d’animation pour promouvoir la santé.
Alain DOUILLER et coll.