Travailler les représentations
Retour à la liste des techniques

Le Blason

Origine : 

Technique d'animation interactive facilitant la créativité. 

Objectifs : 

C'est un outil de créativité issu des blasons familiaux ou blasons de ville. Il permet de présenter une personne en image à travers plusieurs thèmes choisis par l'animateur. 

Description : 

Le blason peut être réalisé sur une feuille A4 ou sur plus grand format, avec crayons de couleurs, feutres ou tout simplement crayon mine. La feuille est divisée en 5 zones. La première pour marquer son prénom (ou son nom...) en capitales. Les 4 zones suivantes sont occupées par un dessin (simple, symbolique ou représentatif selon les moyens de chacun, le but n'étant pas de juger des compétences en dessin !). La première zone présente les origines de la personne et cela telles qu'elle souhaite les présenter.
La deuxième, l'histoire de la personne ou son itinéraire.  La troisième, les attentes générales ou par rapport à la formation ou à l'animation dans laquelle est utilisée d'outil. La dernière représente un rêve.  Le temps de dessin est d'environ 30 minutes.

Variantes :

Les différentes rubriques peuvent bien sûr être adaptées au projet, il est possible de diviser le blason seulement en 4 zones... Les adultes sont parfois perplexes devant la consigne d'utilisation du dessin, voire mal à l'aise.    Pour ces situations (rares), on peut proposer de remplir les cases avec du texte.

Utilisation et objectifs : 

Chacun présente oralement son blason au groupe et l'affiche dans la salle de formation. La parole explicative est libre et s'inscrit dans "l'ici et maintenant". Le groupe est invité à accueillir chacun avec respect et en soutenant cette expression par une attention soutenue. Ainsi chacun fait l'expérience de la prise de parole face au groupe et de l'écoute du groupe face à sa production. La prise de parole se fait quand la personne se sent prête et si possible en évitant le "tour de table" où chacun est propulsé dans la parole par son prédécesseur. Ici, on choisit de se présenter.

Conclusion : 

Le groupe est invité à réagir à l'exercice par rapport aux traits généraux qui se dessinent dans l'ensemble des présentations (repérer ce qu'on a en commun est aussi important que ce qui nous différencie). Le débat est possible sur l'individuel et le collectif. 

Public : 

Tout public

Matériels : 

Papier, crayons, feutres. 

Bibliographie : 

- Quête de sens et formation : anthropologie du blason et de l'autoformation, L'harmattan, 1997

 

Source : CRES Nord-Pas de Calais